Comment afficher un site dans plusieurs pays

Pour une entreprise, qu'il s'agisse d'une PME ou d'une grande entreprise, l'internationalisation est l'une des autoroutes à suivre lorsque vous souhaitez trouver de nouveaux clients et développer votre activité. Et un site Web multilingue est souvent le moyen le plus simple de commencer votre voyage vers les marchés étrangers.Si bien structuré, en fait, il représente une excellente carte de visite pour vous faire savoir en dehors des frontières italiennes. Grâce au site multilingue, vous pourrez en effet décrire vos activités, montrer ce que vous faites et fournir toutes les informations dont les clients potentiels pourraient avoir besoin pour vous contacter. Nous partons de la base et essayons de donner une définition de site multilingue. Comme indiqué dans les directives de Google, un site multilingue est "un site qui propose du contenu en plusieurs langues". Il s'agit du même site "traçable" à une seule adresse Web, mais disponible en deux langues ou plus. Prenons le cas d'une entreprise italienne de fruits et légumes qui exporte au Royaume-Uni, avec des sites Web italiens et anglais; ou encore une agence export avec une version du site pour chaque langue des pays dans lesquels elle est active malgré ce que l'on pourrait penser, créer et gérer un site multilingue n'est pas du tout facile. Il ne s'agit pas simplement de traduire tous les contenus déjà présents dans la nouvelle langue et de "mettre côte à côte" cette version vers la version originale. Ce faisant, il y a en fait le risque de "confondre" les idées des moteurs de recherche, de nier le travail effectué même dans la version originale. Dans ce cas, le design est fondamental. Comme déjà mentionné, un site multilingue n'est pas la traduction "simple" d'une langue à une autre. De toute évidence, il y aura également un besoin de travail de traduction mais, et cela ne devrait pas vous surprendre, ce n'est que la dernière étape d'un processus plus long. Tout d'abord, certaines opérations techniques doivent être effectuées en préparation de la création du site dans la deuxième ou la troisième langue. Par exemple, il faudra décider de créer un sous-domaine du domaine principal ou un domaine de troisième niveau; définir la structure des URL (qui doivent être différentes de celles de la version "originale"); identifier les CDN afin de minimiser la "distance" entre l'utilisateur qui accède au site et l'emplacement des serveurs, etc. placement correct de la nouvelle version du site.

Note

Cliquez un nb d’étoiles pour noter

Note moyenne 0 / 5. Nb de votes 0

Aucun vote pour l'instant! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench