Ethique et responsabilité sociale des entrepreneurs

L’éthique est la branche de la philosophie qui concerne le sens de tous les aspects du comportement humain. L’éthique théorique, parfois appelée éthique normative, consiste à découvrir et à délimiter le bien du mal. C’est la considération de la façon dont nous développons les règles et principes (normes) permettant de juger et de guider une prise de décision significative. L’éthique théorique a un caractère extrêmement intellectuel et, étant une branche de la philosophie, elle est aussi de nature rationnelle. L’éthique théorique est la réflexion rationnelle sur ce qui est bien, ce qui est mal, ce qui est juste, ce qui est injuste, ce qui est bien et ce qui est mal en termes de comportement humain.

Notre définition du «comportement éthique» – en termes de ce qui est juste ou faux – est guidée par ces définitions. L’éthique des affaires (aussi l’éthique d’entreprise) est une forme d’éthique appliquée ou d’éthique professionnelle qui examine les principes éthiques et les problèmes moraux ou éthiques qui se posent dans un environnement commercial. Elle s’applique à tous les aspects de la conduite des affaires et concerne la conduite des individus et de l’ensemble des organisations. L’éthique des affaires peut être définie comme des codes de principes et des valeurs écrits et non écrits qui régissent les décisions et les actions au sein d’une entreprise.

Dans le monde des affaires, la culture de l’organisation établit des normes pour déterminer la différence entre de bonnes et de mauvaises décisions et comportements. Dans les termes les plus élémentaires, une définition de l’éthique des affaires consiste à savoir faire la différence entre le bien et le mal et choisir de faire ce qui est juste. L’expression «éthique professionnelle» peut être utilisée pour décrire les actions des individus au sein d’une organisation, ainsi que de l’organisation dans son ensemble. La discipline de l’éthique des affaires comprend trois parties: personnelle, professionnelle et d’entreprise. Les trois sont étroitement liés.

Il est utile de faire la distinction entre eux, car chacun repose sur des hypothèses légèrement différentes et nécessite une attention légèrement différente pour être compris. Nous examinons l’éthique des affaires selon une perspective trifocale: de près, personnelle, intermédiaire et professionnelle, et à grande échelle (en utilisant une vision à la fois clairvoyante et périphérique) de la société. En dépit d’une mauvaise presse récente, les dirigeants d’entreprise sont avant tout des êtres humains.

Infos : créer une eurl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *