La Calabre est-elle une destination touristique? Selon Google toujours pas

9 août 20199 août 2019

Minds Soc. Coop, une agence de communication spécialisée dans l'analyse des données et des tendances, a décidé, en collaboration avec le Forum du tourisme de Calabre, de répondre à cette question en effectuant une recherche sur la réputation touristique en ligne de notre région. Le Web est en effet l’un des outils les plus importants pour la recherche d’informations sur une station touristique et représente donc un excellent test décisif, même dans une clé de réputation.

Selon cette étude, la Calabre n'est pas encore perçue comme une destination touristique. Contrairement à, par exemple, dans d'autres pays comme les Pouilles, notre région se présente en ligne comme une réalité fragmentée et dépourvue d'identité territoriale forte et reconnaissable. Dans le même temps, malgré le grand potentiel, comme le montrent par exemple les données Instagram, la Calabre n’a même pas réussi à créer de petites marques territoriales (par exemple, la région du détroit, de Tropea ou de la Sila) capables termes de marketing territorial dans l’ensemble de la région.

Les recherches effectuées peuvent être reproduites et vérifiées par pratiquement n'importe qui. Nous avons en effet utilisé des outils gratuits et simples à utiliser, tels que Google Trends, Keyword Tool, Seo Zoom et Ubersuggest.

Selon les données de Google Trends des douze derniers mois, ceux qui veulent des informations sur la navigation en Calabre sur Google le font rarement pour des raisons touristiques. En fait, les principales requêtes associées au mot clé "Calabria" concernent des sujets tels que la météo, l'information ou tout simplement le quotidien des gens. Seuls deux, à savoir "mare calabria" et "village calabria", peuvent être rattachés au thème du tourisme.

Pour disposer d'un comparateur fiable, le studio effectue le même type de travail sur Google Trends avec la touche "Puglia". Dans ce cas, en revanche, la plupart des questions portent sur le tourisme ou sur des lieux à vocation touristique clairement définis, tels que Gravina in Puglia et Salento.

Les données de tendance d’Instagram nous indiquent une réalité partiellement différente. Les chiffres sur le célèbre réseau social des villes calabraises et des stations balnéaires, par exemple, sont plutôt positifs et peuvent concurrencer tous ceux de la plupart des destinations touristiques des Pouilles. En revanche, l’écart s’agrandit considérablement lorsque la comparaison se déplace entre les hashtags et les tendances "régionales" (voir la comparaison entre les hashtags #Puglia vs #Calabria).

Il existe donc un problème de perception et de représentation de la Calabre, encore mis en évidence par l’absence d’une offre touristique intégrée et d’une stratégie de marketing territorial qui confère à la marque Calabria une identité forte et reconnaissable, en ligne et hors ligne.

Éditorial Calabre 7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *