SEO Black Hat: se concentrer sur la recherche en ligne

Les informations sur les recherches les plus répandues sont exploitées par les cybercriminels pour modifier le contenu et la description des sites malveillants afin qu'ils apparaissent plus haut dans les résultats.

Cette année également, Google annonce le rapport contenant les données sur les mots clés les plus tapés dans chaque pays au cours des 12 derniers mois. Oleg Kupreev, analyste des malwares chez Kaspersky, a commenté l'actualité, rappelant aux utilisateurs que les recherches en ligne doivent toujours être effectuées avec le plus grand soin car les cybercriminels les utilisent pour mettre en œuvre ce que l'on appelle les techniques de référencement chapeau noir.

"Les moteurs de recherche sont des outils technologiques qui ont radicalement changé la façon dont les utilisateurs utilisent et accèdent aux informations en ligne. En tant qu'entreprise de sécurité informatique, nous avons le devoir de rappeler aux utilisateurs qu'il est essentiel de toujours être très prudent lors de recherches en ligne, même lorsque vous utilisez des moteurs de recherche fiables. En effet, les informations sur les demandes de recherche les plus répandues sont souvent exploitées par les cybercriminels pour la mise en œuvre de techniques de "black-hat SEO". L'utilisation de ces techniques implique la modification du contenu lui-même et de la description d'un site Web malveillant, afin de tromper l'algorithme et d'apparaître plus haut dans les pages de résultats fournies par le moteur de recherche. Ces sites Web peuvent également atteindre la troisième ou la quatrième place dans la liste des résultats.

C'est une méthode utilisée activement par les cybercriminels, même si son efficacité a diminué avec le temps, grâce aux actions mises en place par les moteurs de recherche eux-mêmes qui luttent contre les activités de "black-hat SEO" et tentent de protéger les utilisateurs de contenu potentiellement dangereux.

Notre rapport consacré aux cyber-menaces liées aux sites pour adultes, par exemple, a montré qu'en 2017, les solutions Kaspersky ont empêché l'installation de logiciels malveillants provenant des 100 sites Web pour adultes les plus recherchés sur les appareils de plus d'un million d'utilisateurs. En 2018, les tentatives d'installation ont chuté à 658 930. "

Pour vous protéger en cas de recherches en ligne, Kaspersky conseille aux utilisateurs de:

éviter de cliquer sur des sites Web suspects et inconnus, trouvés grâce aux moteurs de recherche en ligne;
utilisez toujours une solution de sécurité fiable pour éviter les attaques et les cybermenaces.

Note

Cliquez un nb d’étoiles pour noter

Note moyenne 0 / 5. Nb de votes 0

Aucun vote pour l'instant! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench